Les allergies et intolérances alimentaires se multiplient, comme les hypersensibilités. Quelles différences et quelles difficultés pour les professionnels ?

Combinez les allergies et intolérances alimentaires aux récents scandales de l’agro-industrie. Ajoutez par dessus quelques zestes d’hypersensibilités alimentaires. Vous obtenez un cocktail explosif. Aujourd’hui, les consommateurs se méfient des aliments qu’ils achètent.

Comment peuvent-ils être surs de ne pas retrouver d’allergènes alimentaires dans les préparations qu’ils consomment ? Quel crédit accorder à l’information et l’étiquetage alimentaires ? Une des conséquences est la fragmentation des régimes alimentaires : végétariens, vegan, sans gluten, paléo…. Parce que choisir un régime en fonction de son profil nutritionnel, c’est aussi une façon de se protéger.

Allergies et intolérances alimentaires, quelles différences ?

Les allergies et intolérances alimentaires ne couvrent pas les mêmes réalités. Une allergie est une réaction du système immunitaire à une substance contenue dans un aliment, un allergène. Elle se manifeste par la peau, le système respiratoire ou le tube digestif. Les allergènes alimentaires les plus connus sont les œufs, les produits laitiers, les céréales contenant du gluten, les fruits à coque, les poissons, les crustacés et les mollusques. Toutefois, ils sont différents d’un pays, voire d’une région à l’autre.

Une intolérance alimentaire, si elle présente des symptômes semblables, ne fait pas intervenir le système immunitaire. Elle est due à une incapacité de digérer un aliment – comme le lactose – et à l’effet sur l’organisme de certaines substances présentes dans les aliments. Faute de consensus scientifique, l’intolérance est encore sujette à polémique.

Le cas des hypersensibilités alimentaires

L’hypersensibilité alimentaire est une réaction digestive après absorption d’un aliment mais celle-ci n’entraîne ni lésion intestinale, ni production d’anticorps. Elle se manifeste surtout pour les aliments qui contiennent du gluten, du lait ou des œufs. Elle peut prendre la forme de fatigue, ballonnements, troubles intestinaux mais aussi migraines ou douleurs articulaires, qui interviennent parfois plusieurs jours après ingestion. Le diagnostic est donc particulièrement délicat.

Solutions pour les pros ? Un logiciel de gestion alimentaire

Face aux allergies et intolérances alimentaires et depuis l’apparition des hypersensibilités alimentaires, les professionnels de la restauration commerciale et collective sont soumis à des exigences particulières. Pour ceux qui ne respectent pas les règles, notamment d’information sur les allergènes, les conséquences sont lourdes. À l’instar de ce restaurateur anglais, condamné à 6 ans de prison après la mort d’un client. Alors que celui-ci avait spécifié qu’il voulait un plat sans cacahuète, il a succombé à un violent choc anaphylactique.

Youmeal à l’affût des allergies et intolérances alimentaires

C’est pourquoi Youmeal, logiciel de gestion alimentaire a développé une technologie de traitement des données nutritionnelles et alimentaires qui réduit au maximum le risque de mauvaise information sur les allergènes. Soutenus par l’intelligence artificielle, nos algorithmes avancés analysent de grandes quantités de données, pour des milliers de références produits. Grâce à une analyse statistique fine, nous parvenons donc à détecter les incohérences et à les corriger.

Mieux encore ! Notre logiciel de gestion alimentaire propose une base de données de produits génériques, couvrant les différents cas de figures détectés dans les produits similaires. Cela permet ainsi aux professionnels de la restauration et de l’agroalimentaire de fournir une information fiable, même s’ils travaillent provisoirement avec des ingrédients non référencés.

Envie de mieux gérer vos données alimentaires avec une meilleure information consommateur sur les allergènes ? Découvrez par le menu notre solution web de qualification de données nutritionnelles.